> CHIRURGIE ARTHROSCOPIQUE
> Genou : Les lésions méniscales
> Genou : Lésions ligamentaires du pivot central
> Genou : Lésions cartilagineuses
> Genou : Pathologies rotuliennes
> Genou : Pathologie synoviales
> Genou : Raideur du genou
> Genou : Traumatologie
> Épaule : Lésions tendineuses de la coiffe
> Cheville : Pathologie du cartilage de l'astragale
> Cheville : Pathologie conflictuelle

Genou : Pathologies rotuliennes

par le Docteur Franck SCHAISON

 

Définition

Les pathologies rotuliennes peuvent se manifester par des douleurs antérieures à la descente des escaliers et en station assise prolongée et/ou par une sensation de genou qui lâche en cas d’instabilité.

Leur classification et le bilan diagnostic sont exposés dans le chapitre genou. L'arthroscopie est inutile dans le bilan diagnostic.

 

Prise en charge thérapeutique

 

L'arthroscopie à visée thérapeutique à une place limitée à certains syndromes douloureux rotuliens secondaires :

– L’ablation de petits fragments ostéochondraux ou la refixation de plus gros fragments détachés est indiquée après un traumatisme ou après une luxation de rotule.

– La résection de replis synoviaux (appelés plicaes), qui peuvent s'interposer entre la rotule et la trochlée, responsables de claquements douloureux patellaires internes ( Figure 1).

– La section de l'aileron rotulien externe est souvent efficace en cas de bascule rotulienne douloureuse créant un syndrome d'hyper pression rotulienne externe ( Figure 2).

 

                      

Figure 1 : plicae para patellaire interne visible en IRM source de d'accrochages rotuliens
douloureux et réséquée à la pince basket sous arthroscopie

 

Figure 2 : section de l'aileron rotulien externe ave un bistouri électrique sous arthroscopie

 

Retour vers le haut