> CHIRURGIE ARTHROSCOPIQUE
> Genou : Les lésions méniscales
> Genou : Lésions ligamentaires du pivot central
> Genou : Lésions cartilagineuses
> Genou : Pathologies rotuliennes
> Genou : Pathologie synoviales
> Genou : Raideur du genou
> Genou : Traumatologie
> Épaule : Lésions tendineuses de la coiffe
> Cheville : Pathologie du cartilage de l'astragale
> Cheville : Pathologie conflictuelle

Cheville : Pathologie du cartilage de l'astragale

par le Docteur Franck SCHAISON

 

Définition et classification

Les lésions du cartilage de l’astragale, encore appelées lésions ostéochondrales du dôme astragalien (LODA) sont fréquentes et peuvent être d'origine traumatique ou nécrotique. Elles sont responsables de douleurs, de blocages et de gonflement articulaire.

Le bilan radiologique permet leur classification :
- La forme F pour fracture représente 18% des cas. Elle est toujours traumatique et se retrouve dans près de 90% des cas sur le versant antéro-latéral du dôme astragalien
- La forme O pour ostéonécrose représente 75% des cas. Elle est plus rarement traumatique et siège dans 70% des cas sur le versant antéro-médial du dôme astragalien
- La forme G pour géode représente 7 % des cas

 

Figure 2 : LODA géodique avec revêtement cartilagineux lésé en arthroscanner

 

Place de l'arthroscopie

Elle permet le traitement des lésions de taille modeste, inférieures à 1 cm2.

Elle utilise comme pour le genou deux voies (antéro-interne et antéro-externe) et un arthroscope standard avec un couteau motorisé.
- Pour les fractures ostéochondrales, les petits fragments sont retirés, les plus gros peuvent être vissés
- Pour les lésions nécrotiques, l'excision et le curetage de la niche sont proposés en cas de cartilage ouvert ; des perforations à travers le cartilage sont proposées en cas de cartilage fermé.

 

Retour vers le haut